Accueil / TV marketing / Quand la bande-annonce sert deux seigneurs…

Quand la bande-annonce sert deux seigneurs…

Alors que Ryan Reynolds et l’équipe de communication qu’il avait derrière lui ont fait ces derniers mois l’apologie du film de super-héros, pour la sortie du décalé Deadpool, c’est aujourd’hui, l’univers DC qui tire la couverture à lui. Ainsi, le 19 mars prochain sortira en salle Batman VS Superman : l’aube de la justice, sous la direction de Zack Snyder. Si le super-héros a su s’imposer dans l’univers du grand écran, chaque annonce et nouvelle affiche est accompagné d’une campagne marketing haute en couleur…

Une invitation remarquée et appréciée

Alors que nous avions jusqu’alors l’habitude d’avoir d’un côté les spots publicitaires habituels, et d’un autre la bande-annonce de films, 2016 sera l’année d’une campagne publicitaire d’un nouveau genre. En effet, avec son sponsor Turkish Airlines, le film qui sortira dans quelques semaines fait parler de lui d’une manière bien singulière. En effet, l’on peut voir depuis le mois de janvier que la compagnie propose à ses passagers de prendre part à un vol en direction de Métropolis, ou de Gotham City. Si ces noms ne vous évoquent rien, il s’agit là des villes respectives de l’homme de fer et du chevalier noir. Les réticents sauront prendre eux aussi part à l’aventure, grâce notamment à ce que comprend l’invitation : goodies offerts, allant du coussin à la paire d’écouteurs, sans oublier stylo, cache-œil, couvertures… Et les petits gadgets ne manquent pas !

Quand réalité et fiction s’invitent dans nos maisons

Ainsi, on l’a compris, la Turkish Airlines a décidé de jouer à fond la carte « tendance » du monde des supers-humains aux pouvoirs et collants rocambolesques. Mais si la seule renommée du blockbuster a pu jusqu’à présent permettre aux marques de se limiter au placement de produit dans le film (pas toujours très discret, il faut le reconnaitre), cette fois, les choses vont plus loin. En effet, la compagnie méditerranéenne a mis en place un spot publicitaire diffusé sur nos petits écrans, mêlant les services de la marque à des images du film, en profitant de l’image d’un Ben Affleck plus sombre que jamais, et d’un superman au succès grandi depuis les dernier opus, l’Homme de fer, sorti trois ans plus tôt.

 

Crédit photo: adweek.com

À propos Thomas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*